Chenilles et parasites

  • Ajouter à mon bloc-notes
  • Partager
  • Imprimer la page

Le service des espaces verts de la Ville est régulièrement sollicité pour des renseignements au sujet des parasites qui peuvent infester les arbres. Quelques informations utiles…

Combattre les maladies et parasites dans les arbres de Saint-Maur

Les chenilles processionnaires

Ces chenilles se logent principalement dans les pins ou les chênes ou elles forment des nids semblables à des cocons, dès la fin de l'été. Couvertes de poils urticants, elles peuvent provoquer des lésions chez l’homme et les animaux domestiques. Il convient de les supprimer le plus tôt possible dès le début d’hiver, par une entreprise spécialisée avec un équipement de protection spécifique (combinaison, masque respiratoire).

La mineuse du marronnier

Parasite ayant contaminé de façon endémique 80% du patrimoine européen, il est responsable de la chute anticipée des feuilles affaiblissant d'années en années les sujets, des tâches marrons représentant les attaques. Le fait de tailler ces arbres de mars à mai permet delimiter la première génération du parasite qui se reproduit à cette époque.

Le tigre du platane

Originaire du continent américain, ce parasite se nourrit de la sève des feuilles qui se dessèchent et tombent prématurément à partir de l'été. Il migre à partir de l'automne sous les écorces de l'arbre. Ce dernier se propage de plus en plus dans les jardins des particuliers mais est cependant sans danger pour les animaux et pour l'homme, malgré le miellat et la fumagine qui peuvent salir terrasse, carrosserie, façade et fenêtre. 

L'oïdium

C'est un champignon qui s'attaque à de nombreuses espèces d'arbres dont le chêne, l'érable ou le platane. Il est notamment responsable de la poudre blanche observable au niveau des feuilles.

Cette page a-t-elle répondu à vos attentes ?