Pétition pour le maintien des classes à 24 élèves et l'accueil des élèves en situation de handicap

Catégorie(s) : À la une

Soutenez-nous !

Alors que l’année scolaire touche à sa fin, la Ville de Saint-Maur est extrêmement inquiète face au manque de réponses de la Direction départementale des services de l’Education nationale (DSDEN) pour préparer la rentrée scolaire de septembre.

Par une délibération prise à l’unanimité du Conseil municipal ce jeudi 30 juin 2022, la Ville réaffirme l’objectif de classes à 24 élèves dans les niveaux essentiels d’apprentissage des fondamentaux (grande section de maternelle et cours préparatoire), étendu au niveau de CE1 ; ainsi que son attachement à ce que les élèves en situation de handicap soient accueillis dans les meilleures conditions.

La Ville a en effet été informée au mois de février de décisions prévisionnelles inquiétantes de la part de la DSDEN, comprenant 7 fermetures de classes à Saint-Maur. La Ville a aussitôt fait part de ses inquiétudes et pris une première délibération lors du Conseil municipal du 31 mars 2022 pour s’opposer aux fermetures de classes qui empêcheraient d’atteindre l’objectif de 24 élèves par classe et sont contraires à l’accueil des élèves en situation de handicap. Plusieurs courriers d’alerte ont aussi été envoyés, sans qu’une réponse soit apportée par la DSDEN.

Dans ce contexte, Sylvain BERRIOS, maire de Saint-Maur, demande :

  • que l’Education nationale confirme la poursuite de l’objectif partagé de classes à 24 élèves en grande section de maternelle, CP et CE1 ;
  • que l’accueil des élèves en situation de handicap soit renforcé en classes ULIS et en classes ordinaires avec le recrutement en nombre suffisant d’AESH ;
  • que l’Education nationale renonce aux fermetures prévisionnelles de classes ;
  • que des ouvertures de classes soient prévues pour la rentrée, en particulier dans les écoles maternelles Chalets, Diderot, Nicolas Gatin et Mûrier.
Extrait du Conseil municipal du 30 juin 2022

Extrait du Conseil municipal du 30 juin 2022

Le 5 juillet 2022, Sylvain Berrios a adressé un courrier au ministre de l'Éducation nationale lui demandant de faire prendre toutes les dispositions nécessaires pour garantir ces deux objectifs fondamentaux, notamment en permettant l'ouverture des classes nécessaires dans les écoles de la Ville pour la rentrée de septembre 2022 et en levant toutes mesures de fermeture de classe, celle-ci ne trouvent nullement leur justification à Saint-Maur. 

Pour consulter le courrier de Sylvain Berrios adressé au ministre de l'Éducation nationale : cliquez ici.

Dernière mise à jour : 26 juillet 2022