Survols de Saint-Maur : Sylvain Berrios saisit le Ministre délégué chargé des Transports

Catégorie(s) : Cadre de vie

Suite aux nombreux survols de Saint-Maur constatés ces derniers mois, Sylvain Berrios, Maire de Saint-Maur a écrit au Ministre délégué chargé des transports, Clément Beaune.

La qualité et le cadre de vie saint-mauriens : une priorité

La Ville de Saint-Maur attache une importance capitale à la préservation du cadre de vie saint-maurien et à la qualité de vie de ses habitants. Sylvain Berrios reste mobilisé et vigilant aux survols de Saint-Maur, en provenance ou à destination de l'aéroport d'Orly. 
Ces derniers mois, la tranquillité saint-maurienne est fortement troublée par la recrudescence du trafic aérien au-dessus de notre ville. L'aéroport d'Orly en est la cause principale, et les aéroports du Bourget et de Roissy ajoutent, avec plus ou moins d'intensité, des nuisances supplémentaires.

En juin 2022, Sylvain Berrios, Maire de Saint-Maur, a une nouvelle fois saisi le Groupe ADP, la Direction générale de l'aviation civile (DGAC) et l'Autorité de contrôle des nuisances aéroportuaires (ACNUSA) à propos de la recrudescence de survols liés à l'aéroport d'Orly, en particulier la multiplication des épisodes de fermeture de la "piste 3" qui a pour conséquence un trafic redirigé sur la "piste 4" impliquant le survol de Saint-Maur. 
Cette alerte n'a reçu aucune réponse du Groupe ADP et de la DGAC. L'ACNUSA a fait réaliser une étude qui relève "une activité croissante de vols d'aviation d'affaire" et de "vols de fret" : "entre juin 2019 et juin 2022, le nombre moyen de survols a augmenté de 9,3%" en lien avec Le Bourget et Charles-de-Gaulle. 

Ces dernières semaines ont également vu une aggravation majeure des nuisances nocturnes liées à l'aéroport d'Orly. Certaines soirées depuis le 22 décembre dernier ont fait l'objet de près d'une cinquantaine de survols de la ville entre 22h et 23h30, horaire théorique de couvre-feu, soit une moyenne de plus d'un avion toutes les deux minutes à une altitude pression de 800m de moyenne, parfois même inférieure. Un tel trafic au dessus de Saint-Maur n'était jamais arrivé, y compris avant la crise sanitaire.
Cette situation est intolérable pour les Saint-Mauriens et ne peut perdurer plus longtemps. Les aéroports franciliens se doivent donc d'exploiter leur activité dans le respect du milieu urbain dans lequel ils sont implantés. 

Sylvain Berrios saisit le Ministre délégué chargé des Transports

Sylvain Berrios a donc écrit à Clément Beaune, Ministre délégué chargé des Transports, pour demander le strict respect des 3 principes issus des arrêtés ministériels du 4 avril 1968 et du 6 octobre 1994 concernant l'aéroport d'Orly

  • le couvre-feu nocturne entre 23h30 et 6h 
  • la limitation des mouvements annuels à 250 000 vols 
  • le respect des couloirs aériens prévus

En outre, le Maire de Saint-Maur demande un renforcement des restrictions applicables à l'aéroport d'Orly : l'extension du couvre-feu de 22h30 à 7h, la limitation des mouvements annuels à 200 000 vols par an et des sanctions accrues en cas de non-respect des couloirs aériens. Il demande également que des restrictions similaires soient mises en place pour l'aéroport Charles-de-Gaulle. 

La piste 4 de l'aéroport d'Orly ne peut devenir une variable d'ajustement, utilisable par ADP pour accueillir le plus de vols possibles avant le couvre-feu en période de vacances scolaires, comme cela semble désormais être le cas au détriment des riverains. Il ne me semble pas non plus acceptable que la DGAC favorise ces changements de piste et les dépassements d'horaires observés ces dernières semaines.

Sylvain Berrios, Maire de Saint-Maur

Retrouvez ci-après le courrier de Sylvain Berrios, Maire de Saint-Maur, à Clément Beaune, Ministre délégué chargé des Transports :

À télécharger

  • Courrier_envoye___au_Ministre_Cle__ment_BEAUNE_04-01-2023.pdf PDF / 3 pages / 149,27 Ko Télécharger

Participez et signez la pétition ! 

Soutenez la démarche de Sylvain Berrios, Maire de Saint-Maur, dans la protection du cadre et de la qualité de vie de notre ville en signant la pétition en ligne ci-dessous :

Survols de Saint-Maur : tous mobilisés

Dernière mise à jour : 06 janvier 2023