Extensions d'horaires des chantiers du Grand Paris Express

15 mars

Cadre de vie

27 mars 2018

  • Ajouter à mon bloc-notes
  • Partager
  • Imprimer la page

Saint-Maur demande à la Société du Grand Paris de respecter ses engagements sur le chantier de la ligne 15 Sud. Lire le communiqué de presse.

Info riverains : 

 

 

 

 

Communiqué de presse : 

La Ville de Saint-Maur à nouveau contrainte de s’opposer à la Société du Grand Paris faute de respect de ses engagements sur le chantier de la ligne 15 Sud.

Le 14 mars dernier, Sylvain Berrios, maire de Saint-Maur, a adressé au Président de la Société du Grand Paris, Philippe Yvin, un courrier indiquant qu’il s’opposait à la reprise du chantier tant que les engagements pris par la Société du Grand Paris en matière d’information préalable des riverains et de respect de la tranquillité publique ne seraient pas respectés.

A Saint-Maur, le chantier de la gare du Grand Paris Express se déroule sur deux sites, celui du parvis de la gare RER de Saint-Maur-Créteil – lieu d’implantation de la future gare -, et celui de la rue de l’Abbaye – lieu d’implantation du futur puits de secours.

La Ville de Saint-Maur a appris en fin de semaine dernière par un courrier requérant une réponse sous dix jours que la SGP sollicitait l’accord de la Ville pour l’extension des horaires de chantier 24h/24 et 7 jours sur 7, sauf jours fériés, et samedis de 0h à 22h. Les communes voisines concernées par un chantier de la SGP ont été saisies il y a plusieurs semaines, alors que la densité de population à proximité immédiate du site est très supérieure à Saint-Maur. Des comités de pilotage et des comités techniques ont lieu chaque semaine avec les personnels municipaux sans que la SGP ait averti la Ville.

Par ailleurs, ce courrier n’apporte aucune garantie en matière de respect de la tranquillité du voisinage. Ainsi « des mesures d’accompagnement » sont mentionnées, qui se limitent à la description des écrans acoustiques – mesures sont très insuffisantes au regard de l’impact sonore et vibratoire sur les habitations adjacentes. Par conséquent la Ville s'oppose à l'extension des horaires du chantier. 

 Lors des réunions élus/habitants des 7 mars (à Saint-Maur-Créteil) et 8 mars (au Vieux Saint-Maur), plus de 350 riverains ont fait part au Maire de leurs craintes et de l’information réduite, tardive ou inexistante délivrée par la Société du Grand Paris. A titre d’exemple, une note d’information d’application immédiate diffusée le 14 mars après-midi, indiquant que l’accès au RER A côté Parvis serait fermé jusqu’à nouvel ordre. Un accès utilisé quotidiennement par plusieurs milliers de collégiens, lycéens et d’actifs.

Pour Sylvain Berrios, Maire de Saint-Maur, les moyens municipaux mis en œuvre pour la réussite du chantier attestent du soutien de la Ville : « nous mobilisons des personnels pour les réunions de chantier, nous avons déployé des moyens supplémentaires pour nettoyer les abords du chantier, réimplanté des caméras de vidéoprotection et des équipages de police municipale qui patrouillent pour garantir la sécurité. Ce chantier est une chance, et nous nous efforçons de rassurer. Mais je prends acte que les engagements pris vis à vis de la Ville et de la population ne sont pas tenus ».  

Le Maire de Saint-Maur a indiqué que le chantier ne reprendrait pas tant qu'une note d'information précise annonçant une date de réunion avec les riverains de Saint-Maur-Créteil et du Vieux-Saint-Maur ne serait pas arrêtée. « Le chantier du Grand Paris est une chance pour Saint-Maur. Mais pendant la durée du chantier, de bonnes habitudes doivent être prises ».