La Ville dote tous les élèves de gilets jaunes

02 nov.

Education / Jeunesse

08 nov. 2018

  • Ajouter à mon bloc-notes
  • Partager
  • Imprimer la page

Cette année, les élèves saint-mauriens reçoivent un gilet jaune.

Cette année, tous les enfants scolarisés dans les écoles maternelles et élémentaires saint-mauriennes publiques et privées sous contrat, reçoivent un gilet jaune pour sécuriser leurs déplacements.

Jeudi 4 octobre, les élèves de CM2 de la classe de Madame Flotté-Letanou à l’école des Tilleuls, ont reçu des gilets jaunes de sécurité en présence de Monsieur le Maire, de Julien Kocher maire-adjoint délégué à l’enseignement et à la vie éducative et de Alain Zilberschlag Inspecteur de l’Éducation nationale. Au total, plus de 6000 gilets ont été distribués à chaque enfant dans les écoles de la ville. Cette opération est à l'initiative du Conseil municipal des enfants et de la commission Saint-Maur à vélo. « Nous travaillons sur une plus grande intégration des déplacements doux dans la Ville. Mais il faut que les utilisateurs soient aussi en sécurité. Donc les enfants, c’est à vous de montrer l’exemple en portant vos gilets ! » a déclaré le Maire, Sylvain Berrios, aux élèves tout de jaune vêtus.

 

Une action qui soutient l'éducation à la prévention routière

L’objectif est donc de sensibiliser les enfants à l’intérêt d’être bien vus et de les informer sur les risques routiers. Cette démarche de la municipalité soutient l'éducation à la prévention routière menée par les équipes pédagogiques des groupes scolaires et la Police nationale. « Les élèves ont passé leur Attestation de Première Éducation à la Route. Ils sont très sensibles à ce sujet, sachant que la plupart se déplace à vélo ou en trottinette. Le gilet jaune est donc un outil concret pour lutter contre les dangers de la route » explique Madame Flotté-Letanou. Cette enseignante avait travaillé l’année dernière avec ses élèves à l’élaboration d’un projet de loi sur le développement des pistes cyclables sécurisées dans les agglomérations. Ce projet peut être consulté sur le site du Parlement des enfants. « Il faut apprendre ensemble à devenir citoyen » a rappelé aux élèves l’Inspecteur de l’Éducation nationale. « L’éducation sur les dangers de la route, doit également se faire à la maison ! » a conclu Madame Flotté-Letanou.