Observatoire du logement

30 août

Autres événements

30 août 2019

  • Ajouter à mon bloc-notes
  • Partager
  • Imprimer la page

Le logement est réalisé conformément au PLU et à un rythme raisonné et responsable.

La loi fixe, pour toutes les communes d'Île-de-France de plus 1 500 habitants, l’obligation d’atteindre 25% de logements sociaux, soit pour Saint-Maur 8 626 logements sociaux. Si la commune de Saint-Maur est considérée depuis l’entrée en vigueur de la loi en 2000 comme une ville dite « carencée », elle a fait le choix d’une stratégie de long terme, raisonnée et responsable afin d’offrir un parcours résidentiel complet aux Saint-Mauriens. L’objectif est d’atteindre 12% de logements sociaux en 2022, contre un peu plus de 8% actuellement.

Comment ?

  • La Ville a formalisé avec l'État un contrat de mixité sociale. Chaque logement social ainsi créé dans ce cadre viendra en déduction de la taxe SRU.
  • La Ville a intégré dans les nouveaux programmes de plus de 12 logements un objectif de 30% de logements sociaux, afin de répondre aux besoins de logement social des habitants. Ce principe a été validé par l’État lors de l’adoption du Plan local d’urbanisme.
  • Le droit de préemption est exercé en lien étroit avec la commune, afin d’identifier et de maîtriser les projets susceptibles d’accueillir du logement social et de lutter contre l’habitat insalubre.
  • Des conventions de partenariat avec cinq bailleurs sociaux ont été adoptées en conseil municipal pour garantir un habitat de qualité, un suivi efficace de gestion locative, une coopération renforcée et la participation aux commissions d’attribution.
  • Une offre de logement pour les primo-accédants (première acquisition) à prix maîtrisé est déployée sur la Ville à l'exemple du projet de l’éco-quartier du Jardin des Facultés.

Les principes fondamentaux

  • La Ville s’oppose à une densification massive et rapide qui conduirait à 150 000 habitants et à limiter dans le PLU à 85 000 habitants le seuil démographique.
  • La Ville refuse la mise en place d’un droit de préemption renforcé et la définition d’espaces réservés aux logements sociaux et préfère des projets à taille humaine bien intégrés dans le tissu résidentiel de la ville.
  • La Ville promeut pour l’ensemble des projets présentés l’utilisation de matériaux de qualité que ce soit pour le logement en accession ou pour le logement social.
  • La Ville demande pour chaque projet que soit respectées les normes environnementales notamment en matière d’isolation et d’économie d’énergie et privilégie le développement d’espaces verts de pleine terre par rapport aux parois végétalisées qui n’apportent pas la même qualité environnementale.

La création d'un observatoire du logement

La Ville met en place un observatoire du logement où les différents projets seront recensés et expliqués. Cet observatoire permettra de garantir le sérieux des projets retenus grâce à des conventions d’engagement signées par la Ville avec les bailleurs. Ces conventions permettent de s’assurer de la qualité du projet et de son intégration dans le paysage urbain, qui ne peuvent concerner que les grands axes. Cela permet également de vérifier la répartition des projets sur l’ensemble du territoire, et qu'ils ne soient pas concentrés dans les quartiers qui ont déjà accueilli plusieurs projets.
À Saint-Maur, le logement social est réalisé à un rythme raisonné et responsable.

Cliquez ici pour consulter l'observatoire du logement.