Rentrée 2017 : retour à la semaine de 4 jours

09 juin

Education / Jeunesse

13 juil. 2017

  • Ajouter à mon bloc-notes
  • Partager
  • Imprimer la page

Rythmes scolaires : les services de l'Education nationale confirment le retour à la semaine de 4 jours à la rentrée.

Mise à jour le 13 juillet 2017 : 

Les services de l'Education nationale confirment le retour à la semaine de 4 jours à la rentrée. 
Le 29 juin dernier, le Conseil municipal a délibéré en faveur du retour à la semaine de 4 jours. La DASEN - direction académique des services de l'Education nationale - vient de confirmer à la Ville l'organisation de la semaine de 4 jours à la rentrée prochaine.

 

Mise à jour le 30 juin 2017 : 

En partenariat avec l'Education nationale, la Ville a soumis aux conseils d'école la proposition d'organisation suivante : 24 heures hebdomadaires d'enseignement réparties sur 4 jours, les lundis, mardis, jeudis et vendredi de 8h30 à 11h30 et de 13h30 à 16h30. Les Ateliers Soleil, mis en place par la Ville après le temps scolaire, qui reçoivent un bon retour, seront maintenus.
22 conseils d'école sur les 23 que compte la ville se sont prononcés en faveur du retour à la semaine de 4 jours dès la rentrée 2017/2018. 

Mise à jour le 28 juin 2017 - 17h20 : 

Rentrée scolaire : les conseils d'école largement favorables au retour à la semaine de quatre jours en septembre.

Nous vous en informions ce matin, le décret gouvernemental permettant de déroger à la semaine de 4,5 jours a été publié, l'Education nationale a confirmé à la Ville que tous les conseils d'école seraient réunis à compter d'aujourd'hui pour délibérer sur le passage aux 4 jours à la rentrée prochaine. Enseignants, familles et services publics municipaux attendaient de longue date que la démarche puisse être engagée. 
Les conseils d'école ayant presque tous délibéré à présent, conformément aux obligations fixées par le gouvernement, le retour à la semaine de 4 jours sera proposé à la Directrice académique des services de l'éducation nationale. Le Conseil municipal délibérera en ce sens jeudi 29 juin.

Mise à jour le 28 juin 2017 - 8h : 

Rythmes scolaires : après la publication du décret ministériel, la Ville peut enclencher le retour à la semaine de 4 jours 

Le décret gouvernemental permettant de déroger à la semaine de 4,5 jours ayant enfin été publié, l'Education nationale a confirmé à la Ville que tous les conseils d'école seraient réunis à compter d'aujourd'hui pour délibérer sur le passage aux 4 jours à la rentrée prochaine. Enseignants, familles et services publics municipaux attendaient de longue date que la démarche puisse être engagée. 
Dès aujourd'hui, sur proposition conjointe de la Ville et du premier conseil d'école réuni, conformément aux obligations fixées par le gouvernement, le retour à la semaine de 4 jours sera proposé à la Directrice académique des services de l'éducation nationale. Le Conseil municipal délibérera en ce sens jeudi soir.

Cliquez ici pour lire le décret.

Mise à jour le 20 juin 2017 : 

Rythmes scolaires : la Ville toujours en attente du décret.

Comme elle s'y était engagée, la Ville de Saint-Maur a préparé la rentrée depuis plusieurs mois, pour le retour à la semaine de 4 jours en septembre. Le texte à soumettre aux conseils d'école est prêt et a été élaboré en concertation avec l'Education Nationale, mais le décret gouvernemental se fait attendre depuis le 17 mai. 
Sylvain Berrios, Maire de Saint-Maur, a alerté le ministre de l'Education nationale, dès sa nomination, rappelant l'urgence qu'il y avait à signer ce décret afin que tous les acteurs puissent s'organiser rapidement. 
Un avant-projet a bien été soumis au Conseil supérieur de l'Education pour avis consultatif le 8 juin, mais depuis, le ministère n'a plus communiqué.
Recrutement des animateurs, organisation des familles, temps de travail des agents municipaux dans les écoles, règlement des activités périscolaires, plannings des établissements sportifs et culturels qui ont un effet direct sur les plannings des clubs et les associations... Tous les acteurs sont dans l'attente. Dans quelques jours, il ne sera plus possible de mettre la réforme en œuvre à la rentrée. 
Aux familles, aux enseignants, aux acteurs du monde associatif qui contactent la Ville, nous confirmons que les acteurs locaux sont prêts. Malheureusement, sans publication du décret dans les tous prochains jours, le retour à la semaine de 4 jours en septembre ne pourra plus être mis en œuvre.

Le 9 juin 2017 : 

Le 19 mai dernier, Sylvain BERRIOS, Député-Maire de Saint-Maur, saisissait le nouveau Ministre de l’Education Nationale, Jean-Michel BLANQUER, sur l’urgence, pour le gouvernement, de se prononcer sur la possibilité de libre choix des communes pour l’organisation de la semaine d’école.

Dans ce courrier, il rappelait que la réforme dite "des rythmes scolaires", avait été imposée par le haut sans concertation avec les maires, et avait suscité depuis sa mise en œuvre, une véritable levée de boucliers.

Cette opposition s'expliquait par :

- son coût, porté pratiquement à la seule charge de communes, déjà asphyxiées par les baisses de dotations de l'Etat

- son application uniforme sur l'ensemble des territoires, quelle que soit la diversité des publics accueillis

- l'absence d'études permettant de confirmer son intérêt avéré pour tous les enfants, en particulier pour les élèves de maternelle

- la remise en cause complète de l'organisation des familles, souvent conditionnée aux modalités de transport domicile-travail, et au mode de garde des tout-petits, rarement choisis

- la désorganisation qu'elle a engendrée dans les communes déjà dotées d'une offre éducative municipale sur temps scolaire, avec des intervenants extérieurs de qualité, comme c'est le cas à Saint-Maur-des-Fossés.

Depuis sa mise en œuvre dans la commune, les enseignants sont nombreux à avoir observé les effets néfastes de la réforme : ils ont relevé la très grande fatigue des enfants, notamment le vendredi. Ils estiment que le bénéfice sur la qualité des apprentissages est quasi inexistant, et constatent par ailleurs que les enfants passent désormais de longues journées en collectivité, du lundi au vendredi, sans pause.

Un projet de décret permettant de déroger à la semaine de 4,5 jours ayant été soumis par le gouvernement au Conseil supérieur de l’Education hier, Sylvain BERRIOS a confirmé à la Directrice académique des services de l’Education Nationale (DASEN) que la Ville de Saint-Maur, conformément à ses engagements, souhaitait proposer le retour à la semaine de 4 jours dès septembre 2017.

La Ville a préparé un texte à soumettre aux conseils d’école, mais attend toujours la publication du décret gouvernemental. Si les modalités de consultation des conseils d’école sont confirmées par l’Education Nationale, il faudra que la majorité des conseils d’école se prononcent pour le retour à la semaine de 4 jours, afin que la DASEN puisse prendre une décision applicable à l’ensemble des écoles de la commune.

Il est précisé que les simulations ont été faites et les dispositions prises : la Ville est en capacité de revoir la semaine scolaire dès la rentrée.

Consciente de l’intérêt éducatif qu’elles représentent pour les enfants, la Ville s’engage à ce que l’ensemble des activités périscolaires mises en place par la commune (les « Ateliers soleil ») soient maintenues.

 

Ainsi, les enfants saint-mauriens continueront à bénéficier de ces activités éducatives, sans pour autant perdre le bénéfice d’une cinquième matinée de repos.

 

Dans l'intérêt de tous les partenaires de l’école - enfants, parents et enseignants -, Sylvain BERRIOS sollicite le soutien de tous pour faire aboutir le retour à la semaine de 4 jours à Saint-Maur, rappelant que le calendrier a été fixé par le gouvernement et non par la Ville, qui travaille à cette option depuis des mois dans l’attente d’une annonce officielle.

 

Il remercie chacun pour sa coopération.