Survols de Saint-Maur : tous mobilisés !

14 mars

Cadre de vie

02 mai 2019

  • Ajouter à mon bloc-notes
  • Partager
  • Imprimer la page

Saint-Maur a été informée par Aéroports de Paris que, du 28 juillet au 12 décembre, le sud-est de la commune serait survolé à une cadence soutenue

La Ville de Saint-Maur a été informée par Aéroports de Paris (ADP) que, du 28 juillet au 12 décembre 2019, le sud-est de la commune serait survolé à une cadence soutenue en raison de travaux d'envergure sur la piste 3 d'Orly. Pendant toute la durée des travaux, les atterrissages par vent d'Ouest conduiront au survol de la commune à basse altitude, le temps que les avions s'alignent sur l'axe de la piste 4, qui sera la piste principale exploitée. 

Dans ce contexte, la Ville de Saint-Maur exige : 

  • Le strict respect des horaires du couvre-feu, fixé par décret de 23h30 à 6h, 
  • La mise en place de capteurs de bruit à Saint-Maur, dans un périmètre élargi, afin de mesurer les nuisances sonores effectivement supportées par les riverains. 

Le 16 février 2019, Sylvain Berrios et les élus de Saint-Maur, ainsi que de nombreux élus des villes voisines, l'Association de Défense des Riverains de l'Aéroport Paris Orly, se sont mobilisés pour dire NON À L'AUGMENTATION DES NUISANCES AÉRIENNES de cet aéroport situé en zone urbaine dense. 
Un rapport de Bruitparif a révélé l'impact sur la santé des habitants survolés régulièrement. Alors que la loi PACTE prévoit la privatisation d'ADP, nous devons nous mobiliser pour exiger que soient intégrées dans la loi : 

  • l'extension du couvre-feu de 22h30 à 7h 
  • la limitation stricte à 200 000 mouvements annuels à Orly 
  • des sanctions accrues en cas de non-respect des couloirs aériens
  • la mise à l'étude de l'exploitation de l'aéroport de Vatry pour absorber l'augmentation du trafic aérien d'Île-de-France. 

Signez la pétition

Soutenez cette initiative et signez la pétition en cliquant ici.