Ville apaisée : le Maire annonce un plan d'actions

11 déc.

Autres événements

19 janv. 2021

  • Ajouter à mon bloc-notes
  • Partager
  • Imprimer la page

Régulation de la vitesse de circulation en ville à 30 km/h, pérennisation des rues-écoles, navettes électriques...

Régulation de la vitesse de circulation en ville à 30 km/h, pérennisation des rues-écoles, navettes électriques : le Maire annonce un plan d'actions pour une ville apaisée.

Réduire la vitesse de circulation en Ville

La municipalité s'est engagée auprès des habitants à réduire la vitesse de circulation en ville.
À compter du 1er février 2021, par arrêté du Maire, la vitesse de circulation sera limitée à 30 km/h sur l'ensemble les axes communaux.
La Ville va solliciter le passage à 30 km/h sur l'ensemble des axes départementaux, et la sécurisation de toutes les traversées de ces axes très passants. La Ville et le département ont déjà saisi conjointement le préfet pour qu'il exerce ses pouvoirs de police sur la RD86 (rue du Pont-de-Créteil), qui relève de sa compétence, afin d'abaisser la vitesse à 30 km/h.

Accès apaisé aux écoles

Gage d'un accès apaisé aux écoles, la fermeture des tronçons de rue accédant aux écoles de la Ville sera pérennisée grâce à un équipement de barrières amovibles.

La Boucle de Saint-Maur

Deux navettes électriques de transport urbain seront mises en place le 1er février 2021.
Destinées gratuitement aux seniors titulaires d'un pass seniors et aux personnes en situation de handicap, deux navettes électriques circuleront en boucle sur un trajet de 16 km et desserviront 22 arrêts du lundi au vendredi de 9h à 17h. Cliquez ici pour en savoir plus.

Des engagements pour une ville apaisée

Engagements de la municipalité en faveur d'une ville plus apaisée, ces mesures doivent concourir au respect, par l'ensemble des usagers de la route, des règles inhérentes au partage de la voirie sur tout le territoire de la ville. Elles seront mises en œuvre dans le cadre de la commission "projet de ville", pilotée par Germain Roesch, Maire-adjoint en charge du développement durable.

Point d'étape budgétaire pour l'année 2020

Egalement en conseil municipal du 10 décembre 2020, un point d'étape budgétaire pour l'année 2020 : malgré la crise sanitaire qui s'est accompagnée d'une hausse des dépenses et d'une baisse significative des recettes, grâce à ses efforts de maîtrise budgétaire et à une trésorerie solide, la Ville a pu maintenir tous les agents en poste, au même régime indemnitaire, y compris les agents contractuels privés d'activité pendant le confinement. Elle n'a levé aucun nouvel emprunt, pour la première fois depuis 1995 a indiqué Carole Drai, 1er Maire-adjoint en charge des finances.