Le retour des moustiques tigres : agissons pour éviter sa prolifération !

Catégorie(s) : À la une

Largement implanté dans le Val-de-Marne, le moustique tigre est actif du mois de mai jusqu’au mois de novembre.

Comment reconnaitre un moustique tigre ?

Reconnaissable par sa petite taille (environ 5 mm) et ses rayures noires et blanches, le moustique tigre provoque des piqûres douloureuses et peut être vecteur de virus tels que la dengue ou le chikungunya.

Le moustique tigre se déplace peu puisqu’il vit dans un rayon de 150 mètres. Si l’ensemble du voisinage applique les bons gestes, c’est tout le quartier qui peut espérer passer un été tranquille.

Comment éviter sa prolifération ?

  • Éliminer les eaux stagnantes.
  • Bâcher sa piscine ou la traiter régulièrement
  • Changer l’eau de ses plantes et vider les coupelles au moins une fois par semaine
  • Retourner ou rentrer tout ce qui peut accumuler de l’eau de pluie (arrosoirs, seaux, jouets, matériel de jardinage, récipients…)
  • Arroser ses plantes sans excès
  • Nettoyer régulièrement les gouttières et caniveaux pour faciliter le bon écoulement des eaux
  • Recouvrir les bacs de récupération d’eau à l’aide d’un filet moustiquaire ou de tissu
  • Ramasser les fruits tombés
  • Favoriser le développement des prédateurs naturels des moustiques (hirondelles, libellules, chiroptères, poissons rouges…)

Comment le signaler ?

Pour avertir de sa présence, rendez-vous sur le portail national : signalement-moustique.anses.fr

Dernière mise à jour : 05 juillet 2024