Patrimoine arboré des bords de Marne

Catégorie(s) : À la une

Une campagne d'entretien et de protection

Saint-Maur compte 35 000 arbres, dont 18 000 arbres d’alignement classés au PLU, faisant ainsi de notre ville l’un des plus importants patrimoines arborés d’Île-de-France. Chaque année, le service public municipal assure l'entretien du parc arboré et procède, lorsque cela est nécessaire, à l'abattage des arbres dangereux.

Suite à plusieurs tempêtes et à la chute inopinée de certains arbres, la Ville a fait réaliser, en septembre dernier, un diagnostic sur l’état des arbres des bords de Marne.
108 arbres dangereux doivent être abattus et vont faire l'objet de replantations soigneusement choisies pour faire face au changement climatique. 

Les chiffres clés

  • 35 000 arbres à Saint-Maur
  • 18 000 arbres d'alignement
  • 108 arbres identifiés comme dangereux suite à l'audit

Surveillance quotidienne et diagnostics sanitaires

Les phénomènes de tempête des mois de juin et octobre 2021 ainsi que divers épisodes d’intempéries ont fortement fragilisé ou provoqué la chute de plusieurs arbres sur les bords de Marne fréquentés chaque jour par de nombreux promeneurs, joggers, cyclistes...
Ces facteurs de fragilisation conduisent la Ville à veiller constamment sur le patrimoine arboré. Cette surveillance s’effectue par des examens visuels faits sur le terrain au quotidien par les agents municipaux mais également par des études phytosanitaires réalisées par des entreprises spécialisées. 

Un diagnostic à la loupe pour 108 arbres dangereux

En septembre 2022, suite à des chutes d'arbres et au constat d’arbres présentant des altérations, la Ville a mandaté l'une de ces sociétés spécialisées pour réaliser un diagnostic phytosanitaire. Le diagnostic a passé au crible les arbres des bords de Marne et établi un rapport qui établit comme dangereux 108 arbres. Depuis la réalisation de cet audit, un des arbres identifiés comme dangereux et devant être abattus est tombé sur la promenade des Anglais. Ce diagnostic détermine que « deux maladies sont très présentes sur le site : la chalorose du frêne et la maladie de la suie sur les érables. » Les arbres atteints sont fragilisés et leur résistance mécanique fortement altérée. Les épisodes de vents violents contribuent également à l'altération de la résistance mécanique des arbres. 

Les arbres peuvent présenter un aspect extérieur sain mais, rongés de l'intérieur par des maladies phytosanitaires, leur résistance mécanique est fortement altérée, ce qui les rend dangereux pour les passants. 

Retrouvez ci-dessous l'audit réalisé en octobre 2022 par la société Hatra, l'arbre dans le paysage est consultable dans son intégralité. 

À télécharger

  • AUDIT_DES_ARBRES_BORD_DE_MARNEb_-_OCTOBRE_2022__1_.pdf PDF / 3 pages / 878,77 Ko Télécharger
  • Info riverains - arbres bords de Marne - decembre 2022 PDF / 1 page / 808,38 Ko Télécharger

Un diagnostic réalisé par une société experte

- Diagnostic réalisé par zones du quai de Bonneuil au quai du Petit Parc
- Examen des signes et aspects extérieurs des arbres
- Établissement de l’indice de solidité par une technique acoustique
- Sondage avec un Resistograph®* (en photo ci-contre) quand des cavités internes sont décelées
- Diagnostic sur la présence de maladies phytosanitaires

*Le Resistograph® permet d'évaluer l'état du cœur de bois. Une fine aiguille pénètre dans l'arbre et enregistre la résistance qu'elle rencontre. Couplée à un traceur, elle définit une courbe de mesure sur laquelle on peut observer les différences entre le bois intact et le bois endommagé.

Les abattages démarreront début décembre et seront suivis d’un vaste plan de replantation. « Outre la nécessité de sécuriser ces lieux, la Ville veille à anticiper le renouvellement du parc arboré dans un programme étudié de replantation d’arbres tenant compte à la fois du contexte climatique et la conciliation des usages. » explique Gilles Cherier, conseiller municipal délégué aux espaces verts.

Cette campagne d'entretien et de protection a été adoptée en conseil municipal le 24 novembre dernier.

Un vaste programme de replantation : protection de la biodiversité et entretien durable

En parallèle du diagnostic réalisé par la société HATRA, la Ville a étudié un vaste programme de replantation dans lequel le nombre d’arbres replantés sera supérieur à celui du nombre d’arbres abattus. La trame verte est source de biodiversité en ville, tout particulièrement sur les bords de Marne. La replantation a été étudiée dans le respect de cette biodiversité, mais également dans l'objectif de préservation de la berge, de la croissance des arbres, de la protection du boisement existant et afin de ne pas surcharger le sol. 

Un plan de replantation respectueux de la biodiversité et de la préservation de la berge

  • 35 essences sélectionnées pour leur qualité paysagère
  • Des essences plus résistantes aux maladies phytosanitaires de l’arbre
  • Des essences au développement en boule ou en cépée moins exposées aux épisodes venteux
  • Des essences ripisylves propres aux abords des cours d’eau comme les saules, les aulnes
  • Des essences propres aux milieux humides comme les cyprès chauves ou les érables rouges
  • Des essences comme les arbres de fer ou les morus au port étalé offrant des périmètres d’ombre particulièrement recherchés pendant les épisodes de fortes chaleurs
  • Des paulownias, essence à haute capacité d’absorption du CO2

Avec les écoliers pour parrains

Les classes des écoles élémentaires seront associées au programme de replantation et seront sensibilisés, dans un objectif pédagogique, au cycle naturel de vie et d’évolution des arbres. Ils pourront parrainer un arbre lors des replantations tout comme les élus du Conseil municipal des enfants.

À télécharger

  • Info_Riverains_patrimoine_arbore___des_bords_de_marne_de__cembre_2023.pdf PDF / 4 pages / 9,17 Mo Télécharger

Dernière mise à jour : 22 décembre 2022