Finances locales : zoom sur le budget 2022

Catégorie(s) : À la une

Le budget 2022 est un budget pragmatique et vigilant, avec des investissements soutenus, sans augmentation d'impôts.

La trajectoire vertueuse du désendettement

Mise en place en 2014 par la municipalité, la stratégie budgétaire de la Ville permet à Saint-Maur de réduire sa dette chaque année, en appliquant le principe de ne pas emprunter plus qu'elle ne rembourse
La bonne tenue du budget de fonctionnement est essentielle pour permettre à la Ville d'autofinancer ses investissements. En 2022, 18 millions d'euros sont inscrits dans le budget pour la réalisation d'investissements.

La dette de 263,61 millions d’euros en 2014 est ainsi passée à 190,14 millions d'euros en 2021 franchissant ainsi le seuil d’une dette inférieure à 200 millions d’euros ; une situation que les finances communales n’avaient pas connue depuis 15 ans. En 2022, la dette diminue encore de 12 millions d'euros.

Le rapport de la chambre régionale encourage à poursuivre la trajectoire de la Ville avec un objectif d’une dette inférieure à 150 millions d’euros en 2025.

Investir utilement pour tous les Saint-Mauriens

La Ville poursuit sa politique d’investissement en fixant la priorité à la réfection et l’agrandissement des écoles et des crèches, à assurer la maintenance, l’entretien ou la réhabilitation des équipements culturels, sportifs et associatifs et à l’entretien de l’espace public, de la voirie, de l’éclairage public et de la sécurité. Grâce à une saine gestion, la Ville peut également investir dans des équipements nouveaux pour une offre de services publics municipaux à destination de tous les Saint-Mauriens. ainsi, l'année 2022 verra l’ouverture de la Maison des seniors et de la Maison des étudiants.

En 2022, la Ville consacrera 28 millions d’euros à l’investissement.  

Zoom sur les priorités de l'investissement

La Chambre régionale des comptes valide la stratégie budgétaire de la Ville

Quel est le rôle des Chambres régionales des comptes ?

Les Chambres régionales des comptes (CRC) contrôlent la régularité et la qualité de la gestion des collectivités territoriales. Ce contrôle porte à la fois sur l’équilibre financier des opérations de gestion et le choix des moyens mis en œuvre, mais également sur les résultats obtenus par comparaison avec les moyens et les résultats des actions conduites.

Contrôle de la CRC sur la période 2014-2020

La CRC a opéré un contrôle des comptes et de la gestion de la Ville sur la période 2014-2020. Ce contrôle a couvert une période déterminante de l’histoire financière et budgétaire de Saint-Maur. La municipalité s’était fixé pour objectif d’adopter les mesures correctrices nécessaires suite aux observations et recommandations du précédent rapport de la CRC de 2014 sur les exercices budgétaires de l’ancienne mandature, marqués par une profonde dégradation des finances communales.

Le rapport de la CRC a été présenté lors du Conseil municipal du 31 mars 2022.

Le constat est clair : l’adoption d’une stratégie budgétaire rigoureuse et vertueuse de la municipalité grâce au désendettement, à des ressources humaines tenues avec les outils nécessaires, aucune anomalie de passation des marchés publics et qui conduit aujourd’hui à un rapport de la CRC qui constitue une réussite pour la Ville.

Quels sont les points soulignés par la CRC ?

Le rapport de la CRC souligne les points suivants : 

  • Depuis le précédent rapport de la CRC, la situation financière de la Ville s’est améliorée. La dette (déduction faite du fonds de soutien) est passée de 263,61 millions d'euros en 2014 à 178,23 millions d'euros en 2022 avec l’objectif de passer sous la barre des 150 millions d'euros en 2025 comme la Ville s’y est engagée. 
  • En 2014, la commune, très endettée, ne dégageait pas un autofinancement suffisant. « Depuis, elle a pris les mesures nécessaires au rétablissement de son autofinancement (recherches d’économie et de nouvelles recettes, cession d’actifs). Le désendettement et l’assainissement de sa dette ont été les priorités de sa stratégie budgétaire. »
  • « Les ratios de dépenses de gestion courante attestent des efforts réalisés par la commune. » La baisse de 11 % des charges à caractère général grâce aux achats et aux économies générées par les changements de mode de gestion (serres, centre hippique, parc de stationnement) a compensé la hausse de 1,9 % des dépenses de personnel. La CRC souligne « les ratios financiers encourageants et une situation financière à consolider », donnant du corps au volontarisme municipal grâce à la maîtrise des dépenses de fonctionnement.
  • Le rapport de la CRC relève la maîtrise de la masse salariale et de l’absentéisme qui a permis d’en limiter la hausse sur la période 2014-2020. 
  • La CRC souligne l’optimisation de la commande publique et la sécurisation des conditions de passation des marchés publics.
  • Les six observations rendues par le rapport sont d’ordre technique et ne remettent pas en cause la gestion de la Ville. 

« Le rapport de la CRC sur la période 2014-2020 valide la stratégie rigoureuse et vertueuse mise en place par la municipalité depuis 2014 et encourage à la poursuivre. La dette a diminué de 32% depuis 2014 grâce à la poursuite de l’assainissement des finances de la Ville, passant ainsi en dessous de 200 millions d’euros pour la première fois depuis 15 ans. Saint-Maur retrouve de la ressource financière et budgétaire, fruit de sa trajectoire menée avec persévérance, ténacité et rigueur. »

Sylvain Berrios, maire de Saint-Maur

Dernière mise à jour : 05 mai 2022