Frank Margerin, Jean-C. Denis : Deux maîtres de la bande dessinée

14 janv. au 05 mars

Catégorie(s) : Maison des arts et de la culture Villa Médicis

Du 14 janvier au 5 mars
Du mardi au dimanche – de 14h à 18h

« C’est l’histoire d’un mec » disait Coluche. Ici c’est l’histoire de deux « mecs », aux passions communes pour le dessin, les histoires et la musique : trois passions qui les suivront tout au long d’un chemin prolifique. Formés dans les années 1970 aux arts graphiques et à l’illustration, reconnus et détenteurs des prix les plus prestigieux de la bande dessinée, ils sont aujourd’hui passés maîtres du 9ème art.

Jean-C. Denis et Frank Margerin

Jean-C. Denis, entré en 1971 à l’École nationale supérieure des arts décoratifs, produit quelques temps des illustrations publicitaires avec l’atelier Imaginon et publie son premier album Cours tout nu aux éditions Futuropolis en 1979.

Frank Margerin, formé dès 1968 à l’École nationale supérieure des arts appliqués, exerce la même activité à ses débuts et publie ses premières planches dans le numéro 6 de la revue Métal Hurlant en 1976.

Dans les années 80, les deux auteurs développent chacun leur personnage emblématique : Luc Leroi pour Jean-C. Denis, antihéros légèrement autobiographique et chroniqueur de son époque avec ses déboires amoureux attendrissants, et Lucien pour Frank Margerin, rockeur rigolard à la banane gominée devenue célèbre.

En 1985, les deux artistes cofondent le groupe Dennis’Twist avec les autres bédéistes que sont Denis Sire, Vuillemin et Dodo. Leur chanson Tu dis que tu l’M est propulsée à la dixième place du Top 50.

En 1987, l’album Le Nain jaune de Jean-C. Denis obtient le Prix du public au Festival international de la bande-dessinée d’Angoulême tandis que Frank Margerin se lance en 1989 dans la réalisation de dessin animé : Les Aventures de l’insupportable Manu, d’abord diffusé sur La 5 puis sur Antenne 2, sera finalement édité en trois albums. L’auteur se verra décerner les Grand Prix de la ville d’Angoulême en 1992. Jean-C. Denis obtient quant à lui le Prix du Dialogue et de l’Écriture d’Angoulême en 2003 pour son magistral Quelques mois à l’Amélie, maintes fois récompensé et qui sera publié en format BD comme en roman, puis reçoit le Prix « Grand Boum » de Blois en 2007 et le Grand Prix de la ville d’Angoulême en 2012 pour l’ensemble de son œuvre. Alors que Frank Margerin publie dès 2008 chez Fluide Glacial trois nouveaux albums qui narrent les nouvelles aventures de Lucien, désormais âgé et père de famille, il faudra attendre 2016 pour se délecter du retour de Luc Leroi sur les planches colorées de Jean-C. Denis.

Rendez-vous à la Villa Médicis

À la Maison des arts et de la culture - Villa Médicis de Saint-Maur, l’exposition consacrée à ces deux monstres sacrés de la BD donne à voir leurs parcours éclectiques, entre albums de BD, musique rock, illustrations et projets de chansons. Cet évènement inédit est également l’occasion de constater que les personnages de Lucien et de Luc Leroi n’ont pas pris une ride, et ont conservé leur faculté à séduire petits et grands.

Du 14 janvier au 5 mars, du mardi au dimanche de 14h à 18h.
Vernissage samedi 14 janvier à 18h - séance de décicace des artistes à partir de 16h30.

Tarifs :
Plein tarif : 7€
Tarif réduit jeune public (10-26 ans) : 4€
Tarif réduit pass senior : 4€
Tarif réduit personnes handicapées : 4€ 
Tarif réduit famille nombreuse : 4€
Tarif réduit personnel mairie : 4€
Carte 5 entrées (validité 1 an) : 28€
Gratuit pour les enfants de moins de 10 ans accompagnés
 

Organisateur

Maison des arts et de la culture - Villa Médicis

Villa Médicis - 5 rue Saint-Hilaire 94210 La Varenne Saint-Hilaire

01 45 11 43 31 / 01 45 11 65 91

du mardi au dimanche de 14h à 18h

Dernière mise à jour : 13 janvier 2023