Le développement durable, ça se vit !

mise à jour le 08.03.2019

  • Ajouter à mon bloc-notes
  • Partager

Le 24 mai 2018, le Conseil municipal a adopté à l'unanimité sa stratégie de développement durable "Saint-Maur ville durable 2018-2025". Fruit d'un travail de diagnostic de plusieurs mois, ce plan d'actions s'articule autour d'une trentaine de mesures sur la biodiversité, le cadre de vie, la préservation des ressources ou l'éducation à la nature. 

Silence, ça pousse...

Imaginé par le Conseil Municipal des Enfants et inauguré en juin 2018, le jardin pédagogique est un lieu partagé par tous. 600 m2 ont ainsi été aménagés pour accueillir plantes aromatiques, plantes potagères, arbres fruitiers et plantes ornementales... La nature en ville !
Le jardin apporte des connaissances théoriques et pratiques sur le jardinage, les fruits, les légumes et le "mieux manger". Le surplus des récoltes sera par ailleurs donné à l'épicerie sociale et solidaire de la ville.  

Si des ateliers à destination des enfants des écoles de la Ville sont développés tout au long de l'année, les jardiniers amateurs y trouvent également leur place avec un programme complet d'ateliers ouvert à tous. Ils permettent de partager les bons gestes et les techniques de jardinier pour ceux qui ont envie de découvrir ou de redécouvrir le jardinage. Des cours pour adultes en individuel ainsi que pour les familles sont également proposés.

Rendez-vous au 43 avenue Denfert Rochereau pour le découvrir !

Pour découvrir les prochains rendez-vous du jardin pédagogique, n'hésitez pas à consulter l'agenda.

Du foin dans les bottes

Au printemps 2019, la ferme s'installe à Saint-Maur, et plus précisément square de la Convention ! 
Moutons, poules, lapins... et même taureau seront au rendez-vous.
Du 25 mars au 28 avril, la ferme pédagogique proposera de nombreux ateliers aux enfants de maternelle sur le temps scolaire, mais également aux familles. Des démonstrations de tonte de moutons et de chiens de troupeau seront proposées. 

Pour en savoir plus sur la ferme en ville, cliquez ici.

Inauguration du Jardin Pédagogique

Des jardins thérapeutiques

Parce qu'il n'y a pas d'âge pour apprendre et que le jardinage a des vertus thérapeutiques, les foyers-résidences de La Pie et du Bellay ont été équipés de bacs de jardinage, fabriqués par les ateliers municipaux à partir de matériaux de récupération. Les résidents et les personnels les entretiennent, ce qui permet de favoriser l'autonomie et le lien social. Des soupes sont alors proposées avec des légumes... du jardin ! 

Opération broyage de végétaux

Le service du développement durable organise, avec le service des espaces verts, des opérations de broyage des végétaux : les Saint-Mauriens souhaitant réduire en miettes leurs végétaux peuvent repartir avec le broyat obtenu ! 

Le saviez-vous ?
Le broyage permet de réutiliser facilement les déchets végétaux dans les jardins, terrasses et jardinières ! Par exemple, le broyat réparti sur le gazon ou les plantes permet d'éviter la pousse de mauvaises herbes, et par conséquent, l'utilisation de produits phytosanitaires.

Des sessions de broyage sont organisées régulièrement, consultez l'agenda du site pour en être informés.

Objectif : zéro-Phyto !

Depuis 2017, l'usage des produits chimiques pour désherber les voiries ainsi que les espaces verts est définitivement interdit pour les collectivités publiques. Cette interdiction est étendue aux particuliers depuis 2019.
Le service municipal des espaces Verts n'avait pas attendu cette interdiction pour se tourner vers des modes de gestion respectueux de l’environnement. Depuis plusieurs années, les mauvaises herbes sont donc retirées à l'aide de débroussailleuses et de binettes. Le traitement des chenilles s'effectue à l'aide d'un insecticide biologique et végétal. Les allées des cimetières sont par ailleurs en cours de végétalisation.

Eviter l’usage de pesticides et leurs impacts

Les pesticides regroupent l’ensemble des substances chimiques utilisées pour éliminer les organismes dits « indésirables » c’est-à-dire les herbicides, les insecticides ou encore les fongicides. Après application, les pesticides se dispersent dans l’eau et le sol, ce qui entraîne une contamination des milieux aquatiques, terrestres et de la chaîne alimentaire. Les impacts sur la santé humaine ont également été largement prouvés et reconnus récemment par L’Organisation Mondiale de la Santé. 

Dans quel cas la Ville utilise-t-elle  des produits phytosanitaires ?

La Ville limite donc au maximum l’utilisation de ces produits, mais est toujours contrainte de le faire pour le traitement de certains parasites comme la pyrale du buis ou pour éviter la prolifération de certaines plantes comme le chardon ou le pissenlit.

Mais aussi...

Des nichoirs pour les mésanges

En France, en 15 ans, un tiers de la population des oiseaux a disparu de nos campagnes et de nos villes.
Pour faciliter leur retour en ville et ainsi favoriser la biodiversité, la Ville a installé des nichoirs à oiseaux dans les cimetières. Les mésanges ont maintenant un nid douillet à Saint-Maur, et il semble être à leur goût !

Concours de fleurissement des pieds d'arbres

Les Saint-Mauriens étaient incités à devenir acteurs de l'embellissement urbain et de la biodiversité avec ce concours original, proposé par le Conseil Municipal des Enfants. Chacun pouvait en effet fleurir les pieds d'arbre devant chez soi et participer à ce concours. Trois lauréats ont ainsi été désignés et félicités par le jury. 

DES ÉCONOMIES D'EAU DANS LES BÂTIMENTS MUNICIPAUX

L'un des postes de consommation d'eau les plus importants sont les toilettes. En moyenne, 9 litres d'eau sont utilisés par chasse d'eau. La Ville a mis en place une astuce toute simple et sans coût pour diminuer la consommation d'eau de ses bâtiments municipaux : avec une bouteille d'eau ! 
Cette bouteille, placée à l'intérieur du réservoir, limite la contenance de la chasse d'eau. En effet, cette dernière ne se remplit plus que de 7,5 litres au lieu de 9. Une diminution considérable à l'échelle de l'année, qui permet d'économiser un bien précieux : l'eau.

Opération recyclage des papiers 

Lors d'une opération interne à l'Hôtel de Ville de collecte de papier, 620 kg ont été rassemblés pour être recyclés : le développement durable se vit aussi dans les services municipaux !

Les mégots, ça se recycle !

Des cendriers de recyclage ont été installés près des bâtiments publics. Dotés de sondages humoristiques, les cendriers collectent les mégots pour mieux les recycler. 

DES VÉHICULES ÉLECTRIQUES

La Ville étoffe, au fur et à mesure, le parc de véhicules électriques municipaux. En 2019, 13 véhicules "propres" font partie de son parc, contre 5 véhicules en 2014. 
Un effort qui s'accompagne de plusieurs autres mesures, dont la réduction du parc automobile et de la consommation d'essence : -25% depuis 5 ans. 

Cette page a-t-elle répondu à vos attentes ?